Amani

Kickboxeuse professionnelle et assistante en ressources humaines

LondRES

Le kickboxing, ou la puissance de la gentillesse

LE RESPECT EST UNE VALEUR ESSENTIELLE DU KICKBOXING

Cette Londonienne dynamique de 21 ans, d’origine mixte barbadienne et jamaïcaine, a la pêche… Dans tous les sens du terme ! Quand elle ne travaille pas comme assistante RH, elle virevolte… tout autour du ring ! Le respect est sa devise personnelle, et elle parvient à concilier ses deux emplois. Avec un sourire, elle se lance à l’action ! action!

Son histoire commence quand sa mère l’a inscrite (avec sa sœur) dans une école de karaté alors qu’elle avait à peine 8 ans, pour qu’elle apprenne à se défendre. Elle nous raconte qu’elle a pratiqué ce sport pendant deux ans avant de s’en lasser. Mais ensuite, à l’âge de 15 ans, elle a découvert le kickboxing – un sport qu’elle avait choisi elle-même. Et ce fut le coup de foudre ! Pour elle, la boxe est devenue un moyen d’émancipation, de redynamiser son corps et d’évacuer son stress. Elle nous explique qu’une fois qu’elle a enfilé ses gants, seuls comptent le respect de l’adversaire et l’autodiscipline. Lorsqu’elle monte sur le ring, Amani est souvent poussée dans ses derniers retranchements, mais elle garde toujours le contrôle d’elle-même.

Et qui plus est, elle est parfois amenée à combattre… des hommes ! Toutefois, même si leurs coups sont généralement plus puissants, les hommes sont loin d’être les adversaires les plus féroces, nous avoue-t-elle en riant. « Plus ils sont grands, plus il est facile de les éviter ! »

Le respect de ses capacités

CE N’EST PAS FACILE TOUS LES JOURS !

Lorsqu’elle combat sur le ring, on l’estime et on la respecte pour ses capacités.

Elle rêve de devenir instructeur de kickboxing. Elle voudrait rendre son art martial plus attrayant pour les femmes. L’image que les gens se font des femmes sur le terrain évolue progressivement. Si seulement toutes les femmes du monde étaient capables de se défendre, que ce soit physiquement ou sur le plan social, dit-elle. Mais pas seulement ça. Elle devraient aussi avoir le droit d’avoir les mêmes rêves, et d’atteindre les mêmes objectifs, que leurs homologues masculins. Sans se faire critiquer et sans qu’on les retienne.

SENSIBIO H2O

Ce qu’elle a dans la peau

Comme toute sportive digne de ce nom, Amani ne craint pas la sueur. Mais elle sait bien que la transpiration n’est pas sans conséquences pour sa peau, et cela l’ennuie. La transpiration pendant le sport ouvre ses pores, qui risquent donc davantage d’accumuler de la saleté provenant de ses gants. Nettoyer sa peau après le sport est la meilleure façon de la protéger, tout en apportant une sensation apaisante de fraîcheur.